Ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa pompe à chaleur

On ne rachète pas une pompe à chaleur toutes les semaines. Aussi, il est très important de veiller à choisir un appareil fiable qui répond parfaitement à ses besoins. Justement, le présent article expose tout ce qu’il faut savoir pour aider les utilisateurs à faire le bon choix lors de l’acquisition de leur pompe à chaleur. Mise au point !

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Selon la source de chaleur employée, la pompe à chaleur se décline en trois grandes catégories, à savoir la pompe à chaleur aérothermique, celle géothermique et celle hygrothermique.

  • Pompe à chaleur aérothermique : PAC air/air et PAC air/eau. Cette dernière puise les calories dans l’air extérieur pour les restituer dans l’eau de chauffage. Le premier modèle, quant à lui, va puiser l’air extérieur pour ensuite le restituer chauffé à l’intérieur du logement grâce à un frigorigène.
  • Pompe à chaleur géothermique : PAC sol/eau et PAC sol/sol : ce dispositif prélève la chaleur dans le sol de deux manières, soit au moyen de capteurs horizontaux installés de manière à couvrir deux fois la surface habitable chauffée, soit à l’aide de capteurs verticaux ayant une profondeur de 50 m. Cela permet de chauffer un logement de 120 m2.
  • Pompe à chaleur hygrothermique : PAC eau/eau : elle puise la chaleur au niveau des  nappes phréatiques. La chaleur sera alors transmise à un fluide caloporteur qui va alimenter le circuit de chauffage de l’habitation. Ce système nécessite une très grande ressource en eau.

Sélectionner sa pompe à chaleur : quelle puissance ?

Pour choisir la puissance idéale de sa pompe à chaleur, il faut évaluer deux paramètres, dont le volume de son habitation et son isolation. C’est ce qu’on appelle le dimensionnement de la pompe à chaleur. C’est une opération complexe qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Ce dernier pourra d’ailleurs conseiller le particulier sur le choix du type d’appareil adapté ainsi que sur l’installation. 

Choisir sa pompe à chaleur : quelle performance ?

La performance est également un critère primordial lors de l’achat de sa pompe à chaleur. Pour cela, il faut se renseigner sur le coefficient de performance ou COP, un indice qui met en rapport l’énergie thermique utile restituée au chauffage et l’énergie électrique dont l’appareil a besoin pour y parvenir. Plus le COP est élevé, plus la pompe est performante. Ainsi, concrètement, un COP de 3 signifie que si l’appareil fournit 3 kWh de chaleur, alors il n’aura employé que 1 kWh pour le réaliser.

Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur peut aller de 12 000 à 15 000 euros. Le prix réel dépend bien entendu du type de PAC et du coût de son installation. Dans tous les cas, les utilisateurs pourront bénéficier de certaines subventions. En effet, l’installation des pompes à chaleur est une intervention permettant de réduire la consommation d’énergie. C’est, entre autres, le cas du crédit d’impôt ou encore l’éco-prêt à taux zéro. Il y a également les aides de l’Anah et les aides locales qui permettent d’alléger grandement son investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *